Le Conseil intercommunal accepte les comptes et le rapport de gestion 2018 de l’Association Sécurité dans l’Ouest lausannois

Dans sa séance du 15 mai 2019, le Conseil intercommunal a validé la gestion et les comptes 2018 présentés par le Comité de Direction. Près de deux millions de francs sont restitués aux communes partenaires de l’Association Sécurité dans l’Ouest lausannois, principalement en raison de dépenses non effectuées.

Le Comité de Direction a procédé au bilan intermédiaire du plan de législature et a relevé avec satisfaction le travail effectué ces dernières années. Ainsi, un accent particulier a été placé sur trois mesures, soit :

  • l’introduction de la nouvelle politique salariale et du nouveau règlement du personnel;
  • l’installation du système d’aide à l’engagement (SAGA) et le renouvellement du système informatique;
  • la mise sur pied d’actions de communication afin de garantir la transparence de l’information notamment par la publication des décisions du Comité de Direction sur internet, les diverses communications relayées dans les journaux communaux et sur l’application des communes du district et des séances d’information à l’intention des élus (syndics, députés, conseils intercommunal et communaux, …).

Enfin, avec le projet Regio, lequel répond pleinement à la volonté de s’impliquer au niveau régional et dans l’organisation policière vaudoise, le Comité de Direction s’entend à l’unanimité sur le fait que ce projet, dans sa phase pilote, devient l’objet prioritaire pour la 2ème partie de la législature.

L’année 2018 a aussi été marquée par les nombreuses actions menées à l’occasion des 10 ans de la POL au profit de la population, qu’il s’agisse des portes ouvertes, de la cérémonie d’assermentation au SwissTech Convention Center ou de la création du journal d’information POLMAG.

Lors de la séance du 15 mai 2019, le Conseil intercommunal a renouvelé sa confiance envers la POL et se réjouit de découvrir le développement futur du projet Regio.

Les défis du plan de législature 16-21 en synthèse :

  • Garantir l’attractivité de l’Association en tant qu’employeur
  • Disposer des outils et de l’équipement nécessaires
  • S’impliquer au niveau régional et dans l’organisation policière vaudoise
  • Garantir la transparence de l’information
  • Regrouper les services de protection civile, défense incendie et police
  • Mettre en place une gestion de la qualité