COVID-19 – Les polices vaudoises ouvrent à nouveau les postes au public

Dès le lundi 15 juin 2020, les polices vaudoises ouvrent à nouveau l’ensemble des postes pour tout le territoire. Ainsi, elles reprennent progressivement leurs activités au contact du public. Des mesures de protection ont été mises en œuvre pour garantir le respect des directives en vigueur.

En vue d’un progressif retour à l’activité habituelle des polices vaudoises et suite aux modifications apportées à l’arrêté du Conseil d’Etat vaudois du 18 mars 2020, les postes de police et de gendarmerie vont être à nouveau ouverts au public sur l’ensemble du territoire cantonal. Des mesures de protection ont été prises et les postes aménagés afin de répondre aux directives sanitaires en vigueur et permettre l’accueil du public selon les horaires qui avaient cours avant la période COVID.

A noter qu’à Lausanne, seul le poste de police du Flon est ouvert et que ses horaires ont été adaptés. Il sera ouvert de 9h à 19h du lundi au vendredi et de 9h à 15h le samedi. L’Office de contrôle du stationnement (OCS) de la police municipale de Lausanne est, lui, ouvert du lundi au vendredi, de 7h30 à 14h.

Les Centres de gendarmerie mobile de Lausanne, Rennaz, Yverdon et Bursins seront à nouveau accessibles 24h/24, tout comme les hôtels de police des Polices communales et intercommunales de l’Est lausannois (PEL), région Morges (PRM), Nyon région (PNR), Riviera et  Nord vaudois (PNV).

Communiqué émanant de la Police cantonale vaudoise

Dans l’Ouest lausannois

Dès le 15 juin 2020, les postes de base de la Police de l’Ouest lausannois, à Renens et Ecublens, rouvrent leurs portes à la population, selon l’horaire habituel. L’accès à l’Hôtel de police, à Prilly, sera à nouveau garanti 24h/24 et 7j/7.

Les points d’appui de Chavannes et Crissier resteront, quant à eux, fermés pour une durée indéterminée. La population de ces communes pourra se rendre à l’Hôtel de police ou dans l’un des deux postes de base ouverts en semaine.

Les zones d’accueil au public seront aménagées afin de respecter les mesures sanitaires en vigueur.