Cérémonie d’assermentation, Commandant Schaer

Discours de M. Schaer, Commandant de la Police de l'Ouest lausannois, à l'occasion de la cérémonie d'assermentation du 23 mars 2018

Mesdames et Messieurs en vos titres et fonctions,

Chers amis de la POL,

Lorsque nos plus ancien-nes policiers-cières, toujours en fonction, se remémorent leur début, ils se rappellent des comportements, des attitudes et des habitudes des anciens de l’époque, à qui, ils devaient obéissance, …

Question de hiérarchie, question d’ancienneté, question d’expérience …

A vrai dire, lorsque les plus anciens de la POL se rappellent aux bons souvenirs de leurs premières années de service, ils parlent peu des chefs et des collègues talentueux, stakhanovistes du métier qu’ils ont côtoyé, … ils préfèrent évoquer, au travers d’anecdotes, la déviance de certains collègues, qu’on identifiera comme étant … des cas :

Ceux qui avaient perdu le sens de la mission, ceux qui avaient déshonoré leur promesse d’assermenté, ceux qui ne méritaient plus d’être policier, ou plutôt, disons-le, ceux qui n’auraient jamais dû être policier.

Ces cas, souvent aigris par la tâche, usés par le temps, démobilisés dans l’âme ont indubitablement marqué l’esprit de ces jeunes agents de l’époque, fraîchement formés, tout juste assermentés.

Ces nouvelles recrues ont dû faire avec, ont dû patienter … mais pour la majorité d’entre eux, leur intégrité et leur motivation à servir … à donner un sens à la mission … leur auront permis de se distancer de cette supercherie.

Aujourd’hui, les cas, fort heureusement, se font rares et sont généralement traités! Cela s’explique certainement en raison des attentes et des exigences qui ne cessent et ne cesseront d’évoluer.

Si l’attente signifie compter sur quelqu’un et qu’exiger signifie vouloir quelque chose de quelqu’un, il faut reconnaître qu’aujourd’hui … il y a plus d’attente et d’exigence de la part du citoyen, qu’il y a plus d’attente et d’exigence de la part des Autorités, qu’il y a plus d’attente et d’exigence dans notre métier, qu’il y a plus d’attente et d’exigence de la part de nos chefs respectivement de nos collaborateurs, qu’il y a plus d’attente et d’exigence de la part des générations actuelles, et qu’il y a plus d’attente et d’exigence en général … ainsi va le monde.

Alors … chers nouveaux agents, assurément intègres et motivés, fraîchement formés et depuis peu assermentés …! Que retenir de mes propos quelque peu déconcertants … Allez-vous devoir faire avec et patienter ?

Et bien NON ! Quelle que soit l’aigreur, quelle que soit l’usure, quelle que soit la démobilisation que vous pourriez croiser le long de votre parcours, rappelez-vous de ce jour, rappelez-vous de votre promesse, rappelez-vous de votre intégrité et de votre motivation, rappelez-vous du sens de la mission!

Votre promesse s’inscrit dans les attentes et les exigences du citoyen, des Autorités de vos chefs et de vos collègues, votre promesse s’inscrit dans les attentes et les exigences du métier d’aujourd’hui et de demain.

Et retenez bien qu’agir dans le sens de la mission, c’est une attente, c’est une exigence que je tiens impérativement à partager, que je vous demande impérativement de partager.

Alors, vous écouterez les anciens, vous écouterez vos chefs, vous écouterez vos collègues plus expérimentés. Ils ne sont pas des cas. Ils répondront à vos attentes et à vos exigences, tout comme vous répondrez à leurs attentes et à leurs exigences.

C’est l’assurance d’une longue et enrichissante carrière … de préférence et de surcroît …à la POL! 

Je terminerai ces propos en adressant mes sincères remerciements à l’ensemble de mes subordonnés, toutes celles et ceux qui agissent au quotidien pour la sécurité des habitants de l’Ouest lausannois et pour la préservation de leur patrimoine.

Vous pouvez être fiers de votre travail dans la mesure où vous faites honneur à votre promesse, dans la mesure où vous faites honneur à votre engagement. De quoi rendre un Commandant fier de son Corps de police, fier de la POL.

Je remercie également nos Autorités politiques, pour leur engagement, leur appui et leur écoute ainsi que nos différents partenaires pour nos divers échanges et collaborations soutenus et enrichissants.

Je remercie finalement toutes les personnes qui se sont investies sans compter – et je parle bien des personnes et non des finances – pour s’assurer du bon déroulement de cette manifestation.

Et pour celles et ceux que j’aurais omis de remercier, s’il vous plaît, n’en faites pas un cas … et acceptez mes humbles et sincères excuses.