Animaux

Animaux perdus/trouvés

En application de l’article 720a du Code civil, toute personne qui trouve un animal perdu doit en informer le propriétaire, ou, à défaut, l’autorité compétente.

Par décision du Conseil d’Etat du 11 août 2004, la Société vaudoise pour la protection des animaux (SVPA) a été chargée de centraliser et de traiter les appels relatifs aux animaux trouvés.

► SVPA: infos – adresse – plan

Nouvelle législation sur la protection des animaux

Celui qui détient son chien correctement garantit autant le bien-être de son animal que la sécurité des hommes et des autres animaux.

Attention: La nouvelle législation sur la protection des animaux et ses nouvelles dispositions sont entrées en vigueur le 1er septembre 2008.

Futurs propriétaires de chien, formation obligatoire

L’existence d’un chien est étroitement liée à celle de son maître. Pour détenir correctement cet animal, le futur propriétaire de chien devra désormais suivre une formation. Cette mesure s’applique à tous les propriétaires de chiens et à tous les types de chiens.

► Questions relative à la nouvelle formation

Détention de chiens

Le site officiel du canton de Vaud regroupe de nombreux renseignements et formulaires utiles aux détenteurs de chiens:

Impôt annuel, puce électronique obligatoire, voyager en sa compagnie…
Formulaires pour l’annonce de blessures par morsure ou de comportement agressif

► Plus d’informations

Chiens potentiellement dangereux

Tout détenteur d’un chien doit être en mesure de le maîtriser à tout moment par un moyen sonore ou par le geste, en particulier en présence de public ou d’animaux.

Le Conseil d’Etat a adopté une liste de trois races de chiens potentiellement dangereux : les Amstaff, les Pitt Bull Terrier et les Rottweiler, ainsi que les croisements issus de ces races. Tout propriétaire de chien potentiellement dangereux doit l’annoncer auprès du département en charge des affaires vétérinaires.

La détention d’un chien de ce type est soumise à autorisation sur la base de dix critères fixés par le Conseil d’Etat et l’émolument s’élève à Fr. 800.– par autorisation. Le chien fait également l’objet d’un test de conduite, d’obéissance et de maîtrise effectué en présence de son détenteur habituel.

► L’Amstaff, le Pitt Bull Terrier et le Rottweiler en images
► Formulaire d’annonce pour chiens potentiellement dangereux
► Règl. d’application du 14 novembre 2007 de la loi sur la police des chiens